LES FEMMES AU MOYEN AGE

Une conférence de Philippe Mazaud médiéviste

  L'affiche de la soirée

 

Compte rendu paru dans la presse

 

Une conférence riche d’informations à la découverte des femmes du Moyen âge

 

 

 COSTUMES. Afin d’accueillir le conférencier Philippe Mazaud, au centre, et le public, les bénévoles avaient revêtu des costumes identiques à ceux du Moyen âge prêtés par une troupe médiévale voisine.

 

Vendredi 24 janvier, la conférence sur les femmes au Moyen âge présentée par  Philippe Mazaud a réuni près de 80 personnes. La soirée a débuté par une danse des bénévoles de la bibliothèque en costumes d’époque. Le conférencier, dans son évocation de la condition féminine, a  mis en évidence le rôle de la religion et du clergé qui douta même que les femmes fussent dotées d’une âme, car non ressemblantes à l’image de Dieu. Dans cette période de 1.000 ans, la vie des femmes évolua peu, avec de nombreux décès suite aux maternités, jusqu’à 30%, et où un enfant sur 3 mourrait avant 5 ans. Choyée jusqu’à 7 ans, la vie de la petite fille changeait radicalement ensuite, souvent fiancée par ses parents, elle apprenait à coudre et broder et à travailler aux champs. A 12 ans, elle était canoniquement majeure et était mariée à 17 ans, apportant une dot dans sa nouvelle famille. Coups, viol et prostitution étaient fréquents et peu condamnés. Dans les milieux aisés, elle était souvent plus instruite que les garçons. Soucieuse de sa beauté, elle se devait d’être épilée et de garder une peau très blanche.

Certaines femmes du Moyen âge eurent des destins particuliers : des reines, régentes puissantes et respectées, des religieuses dirigeant des monastères fortunés, mais aussi de nombreuses nones à qui fut imposée la vie au cloitre comme aux recluses, emmurées, vivant de la charité. Par quelques projections, Philippe Mazaud présenta les costumes de femmes de différentes conditions.

 

Voir aussi d'autres photos et commentaires en suivant le lien:  http://lesartsetliens.free.fr/Pmansac.htm