Le retour du loup en Limousin ?

 Exposition, projection du film "Loup sans frontière" suivie d'un débat animé par Julien Jemin.

 

 

Affiche de la manifestation

 

ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE à la rubrique Mansac:

 

Loup, y es-tu, en Limousin ?

 

Vendredi 1er février, la bibliothèque et la FAL 19 avaient invité Julien Jemin du GMHL. Séverine Révollet, animatrice nature de la FAL a présenté l’animateur du débat.

 Après la projection du film de 2010, «Loup sans frontière», sur le retour du loup en France depuis l'Italie, où le loup n'a jamais disparu, la présence du loup en Limousin et plus particulièrement en Corrèze fut évoquée – Non, le loup n’est pas encore installé en Limousin, mais tout proche, dans le Cantal, et, comme c’est un migrant très opportuniste, il pourrait facilement venir chez nous.

 A quoi sert le loup et pourquoi le protéger? Réponse d’une enfant : «Et à quoi sert l’humain?». La logique est imparable et la cohabitation s’impose, avec des limites certes qui passent par une certaine régulation et beaucoup de sagesse, afin que les 430 loups français puissent, en toute discrétion, continuer à partager notre territoire.

Combien coute sa protection à notre pays? - Le ministère de l’agriculture débourse 22,5 millions d’euros (dont une grande partie d’aide européenne) pour la protection des troupeaux par des clôtures, des chiens et des bergers, et celui de l’écologie 3 millions pour l’indemnisation des dégâts attribués au loup.

La centaine de personnes assistant à cette soirée est sortie très satisfaite et momentanément rassurée, après avoir partagé gâteaux, crêpes, cidre et vin chaud préparés par les bénévoles de la bibliothèque, surtout que, contrairement aux légendes, le loup ne s’attaque généralement pas à l’homme. 

 

 

 

 

DÉBAT. Julien Jemin a su mener sereinement la discussion avec un public, bienveillant à l’égard du loup, du moins tant qu’il ne s’approchera pas trop de Mansac.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

 

 Une exposition dédiée au loup par la bibliothèque

 

En marge de la soirée consacrée au retour du loup et de la projection du film « Loup sans frontière », les bénévoles de la bibliothèque avaient organisé une exposition autour du thème du loup, le 1er, 2 et 3 février, à la salle polyvalente de la Rivière-de-Mansac. Des panneaux présentaient le loup, les légendes liées à la vieille peur du loup, le loup dans les histoires et contes et le rôle peu glorieux de l’animal dans les fables de la Fontaine ou le Roman de Renard. Les loups garous, le meneur de loups, le loup adoptant les enfants ou les croquant, autant de sujets propres à faire courir l’imaginaire des poètes, des écrivains, des cinéastes et des dessinateurs humoristiques. Loup dangereux et redouté, mais aussi dans la littérature enfantine d’aujourd’hui, loup gentil et charmeur, comme dans nombre de livres pour enfants présentés dans cette exposition. Le loup sujet d’œuvres d’art, était illustré par les tableaux prêtés par Michel Cendra-Terrassa et les nombreux dessins des enfants de l’école qui n’ont pas manqué d’être passionnés par l’exposition, le vendredi,  lors de la visite des 4 classes primaires. Les maitresses et les bénévoles les ont guidés dans leur découverte de l’univers du loup. Et puis le mot loup est aussi dans nombre de dictons et de formules, jusque dans la tête-de-loup ; L’homme peut être parfois un loup pour l’homme, mais il n’en pas moins aussi un bon petit-loup ou un vieux loup de mer qui a une faim de loup.

 

 

 

 

 

AU LOUP!   Les élèves de CP et de CE1 ont apprécié la visite de l’exposition et « appris plein de choses sur le loup. C’est un animal qui fait peur, mais qu'on aime bien, car on aime avoir peur ».